Humeurs de parents, VIE DE PARENTS

Ce qu’il ne faut pas dire à une jeune maman

Quand on devient maman, c’est tout un nouveau monde qui s’ouvre à nous. Et avec ce lot d’amour, vient un tout nouveau regard sur le monde extérieur.

En tant que maman, je dirais que je suis devenue tout à coup plus sûre de ce que je voulais pour mon bébé et aussi plus susceptible, c’est vrai.

Attention, sueurs froides!

Il y a des choses qu’on entend quand on est maman qui nous font vraiment avoir des sueurs froides. Il y a des phrases qui font mal aux oreilles.

Les phrases qui piquent!

C’est un petit bébé.

Bah non, en fait. Ce n’est pas une mince affaire d’accoucher. Ce petit bébé ne sort pas tout seul et laisse des traces de son passage.

C’est le portrait craché de son père!

Si vous le dites une fois, ça va. Si vous le dites à chaque fois, grrrrr!

Le mien a fait ses nuits à 2 semaines.

Arrêtez de vous la péter, c’est moche de faire ça, surtout devant une maman cernée jusqu’aux genoux.

Tu as bonne mine.

Alors, celle-ci, vous avez le droit de la dire mais dite, le lendemain de l’accouchement, soyons honnête, on n’y croit pas.

De mon temps, on ….

Disons-le une bonne fois pour toute, toutes les phrases commençant ainsi finissent mal. Les temps changent.

Il a attrapé un objet/ri aux éclats/marché…

Attention quand vous vantez les exploits de bébé si c’est sa première fois, le mieux c’est de ne rien dire quand c’est une première fois car papa comme maman veulent assister à ces premiers moments magiques.

Tu vas l’allaiter encore longtemps?

Quand on entends ça à 1 mois et demi de vie de bébé… On a un peu l’impression que ça gène qu’on allaite.

Tu devrais..

Attention aussi à toutes les phrases qui commencent par « Tu devrais… », une maman c’est susceptible, elle pourrait croire qu’elle fait mal.

Quand il sera né, je l’emmenerai…

Aïe! Celle-ci fait mal aux oreilles. C’est difficile pour une maman d’imaginer se séparer de son enfant. Attendez avant de formuler des idées pareilles… Et surtout, changez de formulation, utilisez le conditionnel.

Il ne se retourne pas encore?

Tout dépend du ton pour celle-là. Non. Et il ne fait pas ses nuits non plus. Il n’a pas fait de dents. Et non, il n’a pas encore le bac. Par contre, il sait bien péter.

Oui, quand je t’ai entendu parler, je me suis dit, ça y est, Alex a accouché.

Alex. C’est le papa. J’ai entendu cette phrase mais ce n’est pas à moi qu’elle était adressée. J’ai bien sûr avalé ma gorgée de travers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s