Vie de famille, VIE DE PARENTS

Quand tu n’as pas le temps…

Vous cherchez la solution miracle pour échapper à la corvée du repas et du ménage au quotidien? Passez votre chemin, je ne suis pas le père noël. Comme vous, j’ai cherché mais jamais trouvé. A moins de devenir très riche et de se payer un homme à tout faire… Mais bon, je n’ai pas choisi le bon métier pour et je n’ai pas encore cédé à la tentation d’épouser un vieux milliardaire moche. En plus, Matt Damon n’était pas disponible. Donc, au quotidien, je me débrouille comme je peux et je ruse comme je peux aussi.

Je n’ai pas le temps. Il y a des semaines particulièrement où je n’ai pas le temps. Pas le temps de tout faire ce que je dois faire. Pas le temps de nettoyer le sol, de faire la poussière, faire à manger, ranger ce qui traîne, faire une lessive, étendre la lessive, ranger les vêtements propres, repasser, passer l’aspirateur, nettoyer la douche, les toilettes, faire les courses…

Toutes ces choses que je dois faire, ou qu’Alex doit faire et qui passent après le reste, après notre vie de famille. Alors si je ne me prends pas la tête pour ça, j’essaie quand même parfois de garder le cap et de mettre un bon coup d’accélérateur dans tout ça.

Mais voilà, le soucis c’est que je suis un peu fainéante sur les bords quand il s’agit de gérer le quotidien. Alors qui dit flemme, dit solutions de dépannage.

Mes soluces de dépannage :

Commander ton repas, tu feras.

Je commande à manger, surtout le weekend. Le bon point avec le confinement, c’est que commander à manger aujourd’hui ne se résume plus à commander japonais ou américain. D’autres restos se sont mis à proposer des plats à emporter. On peut donc varier les plaisirs. Il y a deux semaines, on a commandé des sushis. Bon, parce que quand même, ça faisait plus d’un an que je n’en avais pas mangé alors que j’adore ça. Et ce weekend, c’était joue de porc, purée de choux fleurs et panna cotta. Ce n’est pas, parce qu’on a pas le temps, qu’on ne peut plus bien manger.

Au batch cooking, tu te consacreras.

Ok, c’est vrai que commander au resto a ses limites. Les limites du portefeuille. Alors, bon, il va falloir quand même cuisiner. Alex et moi devons nous préparer des repas pour le boulot. Et le soir, on aime bien qu’il n’y ait plus qu’à réchauffer ou éventuellement un truc à cuisiner rapidement. Alors, je me suis mise au batch cooking. En gros, je prépare surtout mes légumes. Je les épluche, découpe et les range dans un récipient fermé au frigo. Parfois, quand j’ai le temps, je commence à en cuire certains. Je fais ça le weekend. Comme ça les soirs de semaine, quand il est 19h, que Léo est là, et que je n’ai pas vraiment envie de cuisiner, je peux préparer des bons aliments rapidement. Et passer du temps avec lui.

Demander de l’aide, tu oseras !

Parfois, ça reste compliqué de tout gérer. Et avec Léo qui ne fait pas ses nuits, le boulot, la fatigue s’accumule. Alors même si j’ai du mal à demander, un petit coup de main de la famille ou des copines pour les tâches du quotidien, ça soulage et ça fait plaisir. Heureusement, j’ai des copines, une belle-mère et une maman qui n’attendent pas que je demande pour nous préparer de bons petits plats.

Au repassage, tu renonceras.

C’est une évidence même. Qui repasse encore aujourd’hui? A moins d’avoir un code vestimentaire strict avec chemises, aujourd’hui, on peut toutes et tous se passer du repassage pour la majorité ou la totalité de nos vêtements. Alors pourquoi s’ajouter du boulot? Soyons honnêtes aussi, le repassage n’a jamais été ma passion de toute façon.

Compter sur le papa, tu pourras.

J’ai un super conjoint qui a toujours mis son grain de sel dans la cuisine et dans le ménage. Est ce que j’ai de la chance? Non, ça devrait être la norme pour nous toutes en fait.

Prévoir des repas de dépannage, tu feras.

Même avec de la bonne volonté, il y a toujours des moments où je suis fatiguée et je sors de mon chapeau magique, un repas vite-fait. Croques monsieurs, crèpes, tartines de pain avec les restes du frigo, plats surgelés, quiche, pizzas tout fait…

En bonnes quantités tu cuisineras.

On a encore de la chance. Léo n’a pas encore commencé la diversification alimentaire. Et quand il la commencera, il ne mangera que de petites quantités. On prépare donc pour deux. Mais en réalité, on prépare pour 4 à 8 personnes pour avoir des restes.

Et voilà… Pas de solution miracle, surtout concernant le ménage. Si vous la connaissez, soyez sympa, partagez!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s