Evènements, VIE DE PARENTS

Et si on ne fêtait pas Noël en famille?

Ça y est, c’est dit. Noël est annulé. Pas de réunion de famille. Pas de déballage de cadeaux avec les papys, les mamies, les cousins, les cousines et les tatas et les tontons. Pas de foie gras sur la table à partager à plusieurs. Euh… attendez, pas de foie gras à partager? Je signe où?

Trève de mauvaise plaisanterie. Noël n’est pas annulé. Apparemment la covid ne circulera pas pendant les fêtes de fin d’année. On mettra un joli panneau stop avec des guirlandes lumineuses pour qu’elle ne rentre pas. Et, on partagera le foie gras. Eh oui, ça tu n’auras pas le choix. Ça ne le fait pas de manger tout le foie gras. Ça ne fait pas très esprit de Noël. Et en plus, tu risques de te faire une bonne crise de foie.

Et c’est quoi l’esprit de Noël justement?

Je vous donne ma réponse personnelle. Pour moi, l’esprit de Noël c’est évidemment un état d’esprit, une humeur festive, joyeuse et une envie de partager par le biais de quelques cadeaux et par des moments en famille. C’est l’envie de décorer la maison en famille avec ou sans goût. Personnellement, je préfère avec goût. Mais il y a clairement des personnes qui choisissent juste de balancer dans leur buisson un amas de guirlandes multicolores. Si tu es épileptique, c’est le moment de rester confiné chez toi. C’est le moment de passer du temps en famille pour écouter des chants de Noël, chanter joyeusement faux, partager un bon repas, discuter autour d’autre chose que la politique, histoire de finir le repas vivants. Mais un Noël sans le tonton qui ne lève pas ses fesses pour débarrasser la table, est-ce un vrai Noël?

La réponse est évidemment OUI. Bon sang, on est en l’an 2020 quand même…

Bon, revenons à l’esprit de Noël. C’est le moment pour voir vos enfants jouer ensemble bruyamment, certes, avec quelques disputes et quelques pleurs, mais ensemble quand même.

C’est le moment pour goûter au bon vin de papa, qui traîne dans sa cave depuis des années et qu’il a enfin décidé de partager. Pour certains, c’est aussi le moment pour boire un peu trop. A nous, les révélations chocs sur tonton Jacques!

Et qu’on se l’avoue, c’est quand même sympa de revoir ses cousins, ses oncles et tantes… Et les grands parents n’attendent que ça, de passer du temps avec leurs petits-enfants. Il est vrai que Léo, n’y comprendra sûrement pas grand chose en revanche.

Et donc, qu’est-ce qui se passerait si on ne fêtait pas Noël en famille cette année?

Les grands parents et les enfants seraient les plus peinés, c’est sûr. Léo n’aura que 6 mois alors, autant dire, qu’il ne se rendra compte de rien. Ce serait un premier Noël à trois. On mettrait en route le poêle à bois. Le sapin serait illuminé. On danserait  et on chanterait des chants de Noël. On coucherait Léo dans son grand lit vers 20h. On mangerait un bon repas à 2.

Entrée: crostini de foie gras poêlé au miel, roquette

Plat: coquilles saint Jacques aux poireaux

Fromages: assortiment

Dessert: la traditionnelle bûche de Noël, poire chocolat.

On regarderait un film de Noël à la télé ou sur Netflix.  On irait se coucher assez tôt, car bon, il ne faut pas oublier qu’on a un bébé qui ne fait pas ses nuits. Mais peut-être, et je dis bien peut-être, qu’avec un soupçon de magie de Noël, un peu de chance, de la conviction de notre côté, Léo fera sa nuit…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s