Humeurs de parents, Vie de famille, VIE DE PARENTS

Les parents ne comptent pas pour des prunes!

Quand on devient parents pour la première fois, on passe très vite du premier au second plan. Nous-mêmes, déjà, nous faisons passer notre bébé avant tout. Mais on est ses parents. C’est assez normal.

C’est un phénomène assez étrange qui tombe sur la jeune maman qui vient d’accoucher et qui touche également le papa. C’est souvent inattendu. Enfin, oui on s’y attend. Mais on ne s’imagine pas vraiment ce que c’est, seulement une fois qu’on l’a vécu. Alors oui, c’est bien que le bébé soit le centre de l’attention de tous mais il ne faut pas non plus oublier ses parents.

Quand on vient d’accoucher, on a tendance à s’oublier. On oublie de prendre soin de soi pour ne s’occuper que de son bébé. Mais certaines personnes de notre entourage ont tendance à nous oublier aussi, à ne s’occuper que de notre bébé et à ne pas s’intéresser aux parents. Ça fait bizarre surtout pour la maman qui quand elle était enceinte était le centre de toutes les attentions et qui tout à coup, est reléguée au second plan.

Ça surprend un peu quand on accouche pour la première fois. Ça arrive très vite, comme une bonne claque.

Vous êtes tranquillement en train de pouponner. Ça toque à la porte. Vous vous dites que c’est encore une sage femme, une auxiliaire de vie, une ou un pédiatre… Une énième visite médicale. Côté médical d’ailleurs, vous restez avec votre bébe, le centre de toutes les attentions.

Et puis non, ce sont des visiteurs qui viennent rencontrer bébé pour la première fois. Ils entrent, disent bonjour, et se dirigent vers le bébé. Et là, il arrive pour certains visiteurs que plus rien d’autre n’existe. Ils posent des tas de questions sur le bébé, ne le lâchent plus du regard et on sent que les conversations qui ne concernent pas le bébé ne sont pas très interessantes.

Alors, oui je comprends car pour moi, Léo est mon centre du monde. Et puis, c’est la première rencontre alors je comprends. Mais quand même, il ne faut pas oublier la maman qui a accouché, qui a mis au monde ce petit être merveilleux, s’intéresser à elle, lui demander comment elle se sent, comment elle va. Et surtout s’intéresser à ses réponses. Ne pas oublier que derrière ce bébé il y a des parents. Des parents qui existaient déjà avant et qui continuent d’être là. Des parents qui viennent de traverser un torrent d’émotions et qui sont encore au milieu de la marée.

Ensuite, ça continue. Ce sont les visites à la maison qui s’enchaînent.

Ça passe par des gestes, des regards, des attitudes. Des visiteurs qui demandent tout de suite à le voir ou le prendre dans les bras quand ils ne le prennent pas sans demander. En tout cas, ils essaient. Pensez à demander avant de prendre un bébé dans les bras. Pourquoi? D’abord, ça peut être le mauvais moment. Il faut le changer, aller le faire dormir, il est fatigué… Ensuite, c’est plus poli surtout quand il est dans les bras de quelqu’un d’autre déjà. Enfin, c’est un être humain, imaginez que l’on fasse la même chose avec vous. C’est un peu brut comme arrivée. Et attendez un peu avant de demander. Vous pouvez d’abord prendre le temps de dire bonjour, discuter un peu avec les parents. Montrez que vous êtes aussi là pour les parents.

Ne vous affolez pas au moindre pleur! Ça peut donner l’impression aux parents qu’ils font mal. Les parents savent mieux que quiconque ce dont a besoin leur bébé. Un bébé pleure souvent. C’est son seul moyen de communication quand quelque chose ne va pas. Les parents vont s’en occuper.

Posez le bébé. Ne le gardez pas dans vos bras pendant des heures. Ça les fatigue. Un bébé a besoin d’être posé de temps en temps. Ça lui permet aussi de développer sa motricité et de jouer. Et les parents auront très certainement envie de le prendre aussi dans leurs bras au bout d’un certain temps. Ce n’est pas parce qu’ils le voient tout le temps et que vous n’êtes là que pour une ou plusieurs heures, que les parents n’auront pas envie de lui faire un câlin ou de jouer un peu avec lui. Et d’ailleurs, ils ne le voient certainement pas tout le temps car ils travaillent. Mais, de toute façon, ce n’est pas une raison.

En conclusion, pour que papa et maman se sentent bien et qu’on leur donne l’importance qu’ils méritent, le plus simple est de :

  • Prendre le temps de discuter avec les parents: discuter, demander comment ils se sentent, parler de tout autre chose que le bébé aussi. Leur vie s’étend sur d’autres sphères que la parentalité ( le reste de la famille, les amis, le sport ou toute autre occupation, le travail, les voyages peut-être…).

  • Proposez de l’aide aux parents pour l’intendance: aider à poser ce qu’il faut sur la table pour le café par exemple, apporter un plat cuisiné…

En bref, montrez que vous êtes un soutien pour les parents et que vous êtes là pour eux-aussi. Ce sera grandement apprécié! Et bien-sûr que vous pourrez porter bébé, jouer avec lui, lui parler, lui faire des câlins aussi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s