Enceinte, GROSSESSE

Enceinte et épanouissement

Quand on lit ces deux mots ensemble, on sent déjà qu’il y a un loup. Le loup, c’est que la grossesse est une publicité. Non, la grossesse n’est pas toujours synonyme d’épanouissement. Je vous dis ça alors que j’ai adoré être enceinte. Pourtant, il y a bien eu des moments où il était loin, l’épanouissement tant vanté.

Qui n’a jamais entendu dire que les femmes enceintes sont belles, ont l’air heureuses, épanouie, ont une crinière de rêve, des seins pulpeux? Bref, quand on est enceinte, il faudrait être épanouie, toujours de bonne humeur, heureuse, joyeuse, un peu quiche donc… Mais non, bien sûr que non! Est ce qu’un femme enceinte doit forcément être une publicité? Une publicité pour quoi en plus? Pour la grossesse? Pour le bonheur d’enfanter? Alors oui, ça peut être une forme d’épanouissement d’être enceinte. Pour moi, ça l’est en tout cas. Mais, on ne va pas se mentir, la grossesse n’est pas que fleurs et nuages enchantés.

Il y a même des femmes qui n’aiment pas être enceinte.

J’ai beaucoup aimé ma grossesse à partir du 2e trimestre. Mon gros ventre rempli me manquait un peu après avoir accouchée. C’était magique, pour moi, de porter la vie, de le sentir bouger, vivre là-dedans, d’être avec lui tout le temps, de le nourrir, de tout partager, d’être un.

Mais tout n’était pas magique quand même. On nous répéte souvent qu’on a bonne mine quand on est enceinte. Si choper de l’acné à cause des hormones est avoir bonne mine pour certains, c’est rarement le concept de la femme enceinte. Si passer son temps à avoir la nausée, à vomir parfois, est synonyme de bien-être ou d’épanouissement, on a toujours une vision différente. Si avoir des gros seins douloureux avec des vergetures aide à se sentir épanouie, on le saurait depuis le temps. Bon, je dis ça, mais mes seins n’ont pas bien bougés pendant ma grossesse.

A cela, je peux ajouter la fatigue quasiment omniprésente pour ma part, le premier trimestre et amie fidèle le reste de ma grossesse. Le mal de dos. Le poids. Les difficultés de mouvement. L’envie d’uriner beaucoup, mais alors beaucoup trop souvent. C’est déjà pénible la journée alors la nuit… L’inquiétude qui te réveille au milieu de la nuit… L’incapacité à trouver une position confortable pour dormir.

Bref, que celles qui se sont senties épanouies tout au long de leur grossesse, de A à Z, parlent ou se taisent à jamais. Et que l’on arrête avec les clichés. Oui, la grossesse peut être une forme d’épanouissement pour certaines femmes. Je peux en temoigner. J’ai adoré! Mais il y a quand même des symptômes qui sont loin d’être épanouissants. Et c’est même possible de ne pas aimer être enceinte.

Voilà, c’est dit. Ne vous attendez pas à être épanouie. Peut-être que vous le serez la plupart du temps, de temps en temps ou pas du tout.

Ça dure 9 mois. Et ensuite, vous allez faire une rencontre extraordinaire. Q

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s