QUOTIDIEN, Sommeil

Ne dites jamais que bébé fait ses nuits.

Je ne suis pas superstitutieuse mais… chhhhhhhhh….. Ne le dites pas trop fort. Ne le répétez pas même. Ça fait 6 mois que je me réveille toutes les nuits à quelques exceptions près, alors s’il le faut, je veux bien le devenir.

Oui, j’ai envie de le crier haut et fort. ÇA Y EST! Mais non… Je préfère me taire. On ne sait jamais. Ça pourrait porter la poisse.

Qu’est-ce que ça change?

Ça ne changera pas la qualité de mon sommeil qui a changé, et qui risque d’être changé pour un long moment. Non je ne m’arrêterais pas de me réveiller au moindre bruit. Je me lève toujours quand il pleure pour lui remettre sa tétine. Il se rendort tout de suite et moi aussi d’ailleurs.

Combien de temps ça a pris pour qu’il fasse ses nuits?

5 mois et 3 semaines, on va dire. Il paraît que les bébés peuvent faire leur nuit à partir de 3 mois. Nous, il continuait de se réveiller pour manger.

Comment ça s’est passé?

D’abord, il s’endort dans son lit. C’etait difficile au départ. Il ne dormait que contre nous ou dans nos bras. Il a fallu le rassurer beaucoup. Puis, il y est parvenu. Il a grandi. Il a grossi. Il a bu un peu plus, petit a petit la journée. Mais ce n’est pas ça le declencheur. Quand il s’est mis a faire ses nuits, il buvait déjà les mêmes quantités depuis un moment.

De temps à autre, on a essayé le coup de la tétine et ça a finit par marcher. Au lieu, de systématiquement lui proposer un biberon quand il se réveillait au milieu de la nuit, on lui remettait juste la tétine en place. Un jour, ça a finit par marcher. Il n’a pas repleuré. Il s’est rendormi. Il s’est réveillé une ou deux heures plus tard pour manger. Ça a d’abord repoussé l’heure du repas.

Toutes les nuits ne sont pas complètes. Il arrive que l’on ait encore des ratés notamment quand il commence sa nuit un peu tôt et qu’il ne prend pas le dernier biberon de la journée car il est épuisé. Mais ça y est, on sait qu’il peut le faire. On sait aussi quand il risque de se réveiller et avoir faim. On sait que ce n’est plus la norme.

On profite de ce qu’on a. On sait aussi que ça ne durera peut-être pas longtemps. Il y aura les dents. Il y aura les cauchemars, la peur du noir, le terrible two, les pipis au lit… Le chemin vers l’apprentissage du sommeil pour bébé est long et semé d’embûches.

Oui, le sommeil est apprentissage. Quand bébé naît, son sommeil n’est pas réglé sur nos habitudes d’adultes. On dit qu’il confond la nuit et le jour mais il y a des tas de choses qu’il doit apprivoiser. Son lit. L’endormissement. Les sensations nouvelles. Les réveils. Car un bébé a des phases de sommeil différentes des nôtres, plus courtes aussi.

Le chemin du sommeil est long.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s