Humeurs de parents, VIE DE PARENTS

Le prochain qui me dit que c’est une fille

Le prochain qui me dit que c’est une fille est un article qui se veut humoristique. Mon fils a bientôt 7 mois. Il arrive que des inconnus le prennent pour une fille. Et en réalité, ça ne m’énerve pas. Je m’en fiche. Je leur dis que c’est un garçon. Et puis voilà.

Parfois, on me dit qu’il a les traits fins et que c’est pour cette raison, qu’ils pensaient à une fille.

Allez, ouvrez les starting blocks. Un peu d’humour.


Le prochain qui me dit que c’est une fille, je lui jette mon regard de la mort qui tue. Celui qui veut dire, fais bien gaffe à ce que tu vas dire, ou sinon…. OU SINON!! Ou sinon… Je ne sais pas. Mais recommence pas et rectifie le coup tout de suite.

Le prochain qui me dit que c’est une fille, je lui réponds sèchement: « Non, c’est un garçon! » Et il comprend tout de suite qu’il a fait une grosse grossière erreur. Il balbutie quelque chose pour essayer de se rattraper. Mais ça fait toujours un flop en réalité.

Le prochain qui me dit que c’est une fille, je lui assène un coup de bouteille de lait derrière la nuque. Il s’évanouit et on en parle plus. Oui, car c’est souvent au supermarché que ça arrive.

Le prochain qui me dit que c’est une fille, je lui sors une pancarte: JE SUIS UN GARÇON. Je la mets dans plusieurs langues, on ne sait jamais.

Le prochain qui me dit que c’est une fille, je ris et lui reponds: « Merci pour la blague, on me l’avait jamais faite! »

Le prochain qui me dit que c’est une fille, je m’enfuis sans répondre. Point bonus si bébé est en poussette. Je peux aller plus vite.

Le prochain qui me dit que c’est une fille, je lui fais peur par une phrase du genre: »On avait peur que ce soit un peu tôt pour le changement de sexe, mais vous infirmer nos doutes. On va prendre rendez-vous avec le chirurgien. »

Le prochain qui me dit que c’est un fille, je lui demande: « Parce que les vêtements bleus, ce n’était pas suffisant comme signes? »

Le prochain qui me dit que c’est une fille, je lui fais encore plus peur: « Zut! On a pas pris le bon, chéri! Faut qu’on retourne à la crèche! »

Le prochain qui me dit que c’est une fille, je lui demande franchement comment il a deviné. Puis je lui dis… que c’est un garçon.

Le prochain qui me dit que c’est une fille, je félicite son audace: « C’est un garçon mais bien essayé! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s