Evènements, VIE DE PARENTS

On prépare Noël

La décoration

C’est vraiment un plaisir même avec un petit bébé qui ne fait que regarder, de préparer la déco de Noël. Cette année, c’est la dernière avec un vrai gros sapin de Noël. Quand je dis gros, je veux dire vraiment gros. 4 mètres donc. Quoi!! 4 mètres? Non, je ne suis pas riche et je ne dépense pas une somme colossale pour ce sapin qu’on récupère chez un ancien pépiniériste qui se débarrasse de ce qui lui reste, et qui nous le vend pour une bouchée de pain. Mais c’est la dernière année qu’il le fait. En plus du sapin, on sort quelques décos de Noël que l’on pose sur la table basse, sur le meuble télé et sur la table à manger. On en profite tant qu’on peut le faire. L’année prochaine, Léo se déplacera dans toute la maison alors on ne pourra pas poser n’importe quoi.

On a aussi installé une guirlande lumineuse sur la rembarde de notre terrasse. On aime bien les éclairages de Noël mais on aime aussi la sobriété. Et en toute honnêteté, ces derniers jours, on a à peine eu le temps de l’allumer et d’en profiter tellement on est crevés. On se rattrapera ces prochains jours, je l’espère. On la voit depuis notre canapé si on ne ferme pas les volets. Ca donne une ambiance festive et chaleureuse à nos soirées. Enfin, ça devrait…

Les cadeaux

Comme je l’ai déjà expliqué, j’ai proposé quelques idées de décorations pour la chambre de Léo et je pense que ce sera déjà bien assez. Il n’aura que 5 mois et 3 semaines à Noël. Mais je dois avouer, que chercher des idées de cadeaux est encore moins simple quand on a un bébé parce que le soir, on est fatigués, et on a juste envie de sa caler dans le canapé, essayer de regarder un film sans s’endormir au bout de 5 minutes.

Noël ne devrait durer qu’un jour ou deux mais en réalité, il nous dure bien 2 mois. Chercher des idées de cadeaux pour Noël pour toute la famille, c’est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Enfin, quand on veut vraiment faire plaisir.

Honnêtement, pour moi c’est un peu la corvée de chercher des idées. Ça me fait plaisir d’offrir ce que j’ai trouvé, une fois que j’ai trouvé. Mais toute l’étape de recherche avant, c’est vraiment pas simple.

Bon, ok, pour certaines personnes c’est simple de trouver. Surtout si elles fournissent une liste!! Et merci à elles car vraiment, ça me simplifie la vie! Et la, c’est un plaisir de préparer Noël!!

Pour d’autres… j’ai beau chercher dans ma tête, c’est le néant. Alors comme tout le monde, je finis par taper dans Google: idées cadeaux pour homme ou pour femme. Et comme tout le monde, je tombe sur des idées pourries. Est ce que c’est déjà arrivé à quelqu’un de tomber sur une bonne idée en cherchant de cette manière dans Google?

Le plus compliqué, c’est de trouver pour les personnes qui vous disent qu’elles ne veulent rien à Noël. Car on va forcément leur acheter quelque chose, et du coup se creuser les méninges.

L’avantage de préparer les cadeaux avec un bébé, c’est qu’on peut le faire devant lui. J’imagine, nos futures soirées de novembre et décembre à attendre qu’il dorme, pour passer la soirée à chercher sur internet…

Le shopping

Ce qu’il y a d’agréable et de moins agréable aussi, il faut se l’avouer, à Noël, c’est de faire les magasins. Alors, je ne parle pas du moment où tu cherches désespérément dans les rayons, une idée cadeau pour Pierre, Paul et Jacques. Je parle des décorations dans les magasins et de l’ambiance, en général. On est d’accord que quand il y a 10 personnes à la caisse, qui n’en peuvent plus, qui râlent, ça n’a rien d’agréable. Je ne parle pas de cette ambiance là. Je parle de cet esprit de convivialité, cette humeur festive que l’on ressent parfois quand on se balade dans une boutique. Bon, avec la covid, autant dire que l’esprit de Noël en a pris un coup. Cette année, le shopping a bien été compromis. Et y aller à la dernière minute, je déteste ça. Alors, oui, il y a des choses que j’ai acheté sur internet. Et d’ailleurs, avec un bébé de 5 mois, je vous défie de trainer dans les magasins avant Noël et par temps de covid en plus! Bref, cette année, les décos des magasins comme les décos de la ville, je ne les ai pas tellement vus.

Le cocooning

Si il y a un moment de l’année où la farniente égale cocooning, c’est celui-là. A nous les films de Noël, le thé, les chocolats, les chaussons de Noël bien glam, et le feu qui crépite dans le creux de la cheminée. Pour ça, au moins, on arrive à trouver le temps. Non pas que ça enchante Alex. Mais bon, je ne lui laisse pas le choix. Tous les soirs, quand Léo dort, c’est au programme.

GROSSESSE, Post-partum

La boîte à papa

Parce que papa aussi mérite d’être valorisé et félicité à la naissance de son enfant.

J’ai tissé un lien indescriptible avec mon bébé pendant ma grossesse. J’ai senti le poids, les symptômes comme les nausées, la fatigue. J’ai senti ses premiers mouvements et ses premiers hoquets. J’ai communiqué avec lui en lui parlant, en caressant mon ventre. Il a entendu le moindre de mes mouvements, la moindre de mes paroles. Il a senti quand je marchais, quand je dansais, quand je me reposais. Il a goûté ce que je mangeais. Il m’a suivi partout où j’allais.

Et de temps en temps, il a entendu la voix de son papa et senti sa main qui caresse mon ventre. Et voilà, c’est tout.

Comme tous les papas, j’imagine, Alex avait plus de mal que moi à tisser ce lien. Il était surtout impatient que j’accouche pour le connaître. Moi, je le connaissais déjà.

Pour qu’Alex se sente tout de suite très impliqué dans son rôle de papa, j’ai décidé de lui préparer une boîte à papa. Je lui ai préparé des petites affaires secrètement et je le lui ai offert le lendemain de mon accouchement.

Plus exactement, je l’ai caché dans la maison et je lui ai fait un petit jeu de chaud ou froid, au téléphone pour qu’il la trouve et l’ouvre à la maison pendant que j’étais à la maternité avec Léo.

La boîte à papa

Je l’appelle boîte mais j’ai opté pour un pochon personnellement. Une jolie boîte convient parfaitement. Voilà ce que j’ai glissé à l’interieur:

  • Une petite lettre rédigée par bébé ;
  • Une plaquette de chocolat super papa ;
  • Des petits bonbons ;
  • Une tétine pour bébé ;
  • Un petit livre pour bébé.

Je n’étais pas là quand il l’a ouverte. Le but étant que l’ouverture de ses petits cadeaux marquent le coup et prolonge l’émotion de l’arrivée de bébé aussi. C’est vrai que retourner à la maison seul, alors que l’on vient d’être papa doit être étrange. Je sais qu’il a été très ému et qu’il a beaucoup aimé ses cadeaux.