Humeurs de parents, VIE DE PARENTS

A toutes les futures mamans

A toutes les mamans futures, celles qui projettent de le devenir, celles qui le sont déjà un peu parce qu’elles l’ont dans le sang, parce qu’elles sont enceintes ou en cours d’adoption, respirez un bon coup.

Installez vous confortablement. Laissez de côté ce qui vous tracasse, vous embête. Oubliez. Oubliez toutes ces choses. Vous portez la vie. Vous adoptez. C’est merveilleux.

Vous allez être une super maman. Vous ferez ce qui vous semble bien, vous ferez comme vous pourrez parfois et c’est tout ce dont aura besoin votre bébé. C’est vous qui saurez quoi faire quand bébé pleurera, ronchonnera, aura mal quelque part. Vous en doutez peut être mais vous avez au fond de vous un super pouvoir de maman qui fait que vous saurez quoi faire. Peut être que ce super instinct ne se révélera pas tout de suite. Peut être que vous vous sentirez nulle. Mais non seulement, ça passera mais en plus, vous aurez tord de le penser. Vous trouverez en vous votre super instinct et vous saurez.

Il y aura des moments où vous ne vous trouverez pas à la hauteur. C’est normal. Ça nous arrive toute. Il n’y a pas de honte à être fatiguée. Une maman, ça n’est pas infaillible. Ça peut se sentir nulle. Ça peut pleurer. Ça peut s’énerver. Ça peut se plaindre. Ça peut avoir envie d’être seule parfois.

Être maman, c’est magique mais c’est aussi difficile. Ne croyez pas que tout sera tout beau tout rose. Vous aurez vos moments de fatigue, d’épuisement, de doutes. Ne vous attendez pas à être une maman parfaite. La perfection est une attente difficile, voire impossible.

Ne culpabilisez pas si vous avez l’impression de ne pas en faire assez, de ne pas faire de votre mieux.

Votre bébé vous aimera. Il vous aimera comme on aime sa maman. D’un amour unique, inconditionnel. Vous êtes sa maman et vous serez liés par un lien indéfectible toute votre vie.

Vous avez le droit de vous tromper. Vous ferez peut-être des mauvais choix quand il faudra éduquer bébé. Ou alors vous ferez un choix mais n’arriverez pas à vous y tenir. Ce n’est pas grave.

Souriez. Souriez à votre bébé. Souriez à ce qui va vous arriver.

Ne vous surestimez pas. Vous êtes une femme, une maman mais pas une super héroïne. Pas celle qui semble parfaite en tout cas. Vous pouvez vous considérer comme une super héroïne si ça vous enchante. Oui, c’est dur d’être maman alors, oui vous avez le droit de dire que vous êtes une super héroïne. Mais n’imaginez pas le super héro parfait, sans bavure. Une maman, ça n’est pas ça.

Une maman c’est unique. Chaque maman est unique et donc différente des autres.

Vous ne serez pas juste une maman. Vous serez sa maman.