Post-partum, VIE DE PARENTS

Mon corps après l’accouchement

Après 9 mois de changements hormonaux et physiques, mon corps à continué a se transformer. Même si on m’avait dit que mon corps serait différent, j’ai quand même été surprise par l’aspect de mon corps juste après avoir accouché.

Cela faisait 9 mois qu’on me disait que je n’avais pas grossi, en dehors de ma zone bidou, ce qui me flattait.

Je pense qu’inconsciemment je pensais retrouver une plus jolie silhouette.

En plus de ça, j’ai eu quelques minutes pour observer mon ventre juste après avoir accouchée, en position allongée, j’ai eu l’impression d’avoir déjà retrouvé un ventre plat. Bien que cela m’étonnait sur le coup, j’y ai cru, je suppose. Seul l’aspect de mon nombril m’avait interpellée rapidement sans trop que je m’y attarde. Quelle ne fut donc pas ma surprise quand j’ai vu mon bidou dans le miroir le lendemain matin de l’accouchement.

Le matin du 5 juillet, je passe aux toilettes sous la supervision d’une sage-femme, j’en profite brièvement pour observer ma silhouette. Je soulève mon tee-shirt. En réalité, je n’ai même pas besoin de le soulever pour me rendre compte que j’ai toujours un gros ventre. Seulement, adieux les jolis arrondis! Comment je décrirais mon ventre à ce moment-là?

disgracieux, flasque, gros, proéminant, moche, laid, affreux, dégoûtant, bizarre, mou, affreux, étrange, vide…

Vide. Oui, c’est le mot le plus exact. Vide. Vide car c’est la réalité. C’est un ventre vidé. Vide car c’est la sensation qu’il me reste à ce moment-là. Une sensation qu’il manque quelque chose. Ca m’a d’ailleurs pris un peu de temps avant de vraiment réaliser qu’il n’y avait plus de bébé à cet endroit là. C’est à chaque fois que je touchais cette zone, que je caressais machinalement, que je réalisais ce vide.

Et c’est là que j’ai fait le tour de ma valise pour trouver un t-shirt le plus laaaaaarge possible et que j’ai finalement envoyé mes parents m’en acheter. Ce surplus de ventre flasque était vraiment disgracieux. En réalité, c’est mon utérus qui après avoir accueilli Léo, avait besoin de temps pour retrouver sa taille d’origine. Ça a donc pris une quinzaine de jours pour diminuer de façon à ce que je puisse porter certains de mes tee-shirts sans que ce soit trop visible.

Je me suis sentie un peu plus gracieuse quand j’ai enfin pu dissimuler ce surplus aux yeux des autres au moins. Je n’étais pas très à l’aise devant Alex.

4 mois après mon accouchement, mon ventre est toujours plus gros qu’avant. Il a un aspect continuellement gonflé. Mais il n’est plus disgracieux et surtout flasque. Je trouve, que mon nombril commence à redevenir joli. Juste après l’accouchement, il avait un aspect plus aplati, plus étalé. En dehors de ça, j’ai plutôt de la chance. Pas de vergetures mais j’avais utilisé huile et crème anti-vergetures dès le début de ma grossesse et tout au long. Une légère ligne brune . Mais qui est à peine visible.

4 mois après mon accouchement, il est grand temps de me lancer dans des exercices pour tonifier tout ça! Je n’ai pas terminé la rééducation de mon périnée. Une fois terminée, j’enchainerai sur de la rééducation abdominale. Comme pour les séances de rééducation périnéale, les séances de rééducation abdominale sont entièrement remboursées par l’assurance maladie, alors pourquoi s’en priver? Bon, encore faut-il qu’elles vous soient prescrites. Le soucis c’est que souvent, on ne sait même pas qu’on y a droit.

Et encore faut-il arriver à trouver le temps!